Le plus grand syndicat des médias du Canada accueille favorablement l’aide pour les nouvelles locales

Le 21 novembre  2018

TORONTO – Le syndicat représentant 12 000 journalistes et travailleurs des médias canadiens se réjouit de l’annonce faite par le ministre des Finances, Bill Morneau, d’une aide de 600 millions de dollars aux organismes de presse en difficulté financière.

« Le nouveau crédit d’impôt pour les coûts de main-d’œuvre liés à la production de l’information est ce qu’il faut pour aider à sauver les nouvelles locales », a déclaré Jerry Dias, président national d’Unifor.

Dans la mise à jour économique de l’automne présentée aujourd’hui, il a été annoncé que les médias qui embauchent pour élargir la couverture des nouvelles locales seront admissibles à des crédits d’impôt. Unifor est également soulagé que le gouvernement fédéral permette aux organismes de presse sans but lucratif de demander le statut d’organisme de bienfaisance et que les Canadiens reçoivent un remboursement de 15 p. 100 sur tous les abonnements à des sites de nouvelles numériques payants.

« Le journalisme traditionnel fait le gros du travail dans notre démocratie et il est en crise, car les revenus publicitaires sont détournés par Google et Facebook », a affirmé Jerry Dias. Les journaux canadiens, y compris leur site Web, ont perdu environ 40 pour cent de leurs revenus depuis 2012 et plus de 250 médias canadiens ont fermé depuis dix ans.

Jerry Dias a fait l’éloge du travail des sections locales d’Unifor qui ont fait campagne pour ces nouvelles mesures fédérales au cours des deux dernières années.

« Les travailleuses et travailleurs des médias d’Unifor se sont entretenus avec des députés et il est encourageant de voir qu’ils ont compris le message », a déclaré Jake Moore, président du Conseil des médias d’Unifor.

Unifor se réjouit également des nouvelles réformes fiscales et des amortissements qui encourageront l’investissement et la création d’emplois dans l’ensemble de l’économie canadienne.

« En permettant aux entreprises de dépenser immédiatement les investissements en machinerie et en équipement, il y aura un incitatif financier supplémentaire pour l’expansion des opérations et la création d’emplois, ce qui est une bonne nouvelle pour nos membres », a déclaré Jerry Dias.

Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada, représentant 315 000 travailleurs dans tous les grands secteurs de l’économie. Le syndicat milite pour tous les travailleurs et leurs droits; il lutte pour l’égalité et la justice sociale au Canada et à l’étranger, et aspire à provoquer des changements progressistes pour un meilleur avenir.

Pour obtenir de plus amples renseignements, communiquez avec la directrice des communications d’Unifor, Natalie Clancy : Natalie.Clancy@unifor.org ou 416-707-5794

Sommaire des mesures fédérales appuyant l’industrie journalistique